Comment s’habillaient les hommes d’autrefois ?

124
Partager :

Les vêtements n’ont pas toujours été des accessoires de mode comme on peut le constater de nos jours. En effet, les hommes d’autrefois se tournaient généralement vers les vêtements que lorsqu’ils cherchaient un objet de protection contre les intempéries. Comment s’habillaient les hommes d’autrefois ? Si vous vous posez cette question, vous êtes au bon endroit. Retrouvez dans la suite de cet article des éléments de réponse.

Les habits en peau d’animaux

Les habits en peau d’animaux ont été ceux les plus utilisés par les hommes d’autrefois. Loin d’être un accessoire de mode, ils ont quand même été d’une grande utilité. En effet, vivant principalement de la chasse, les fourrures leur permettaient de pouvoir se camoufler et de vite atteindre leurs cibles. Ainsi, les habits en peau d’animaux constituaient une belle arme de chasse. Pour garder leurs vêtements sur le corps, on pourrait logiquement penser que les pattes des peaux d’animaux leurs servaient de ceinture ou d’attache. Mais la découverte un peu plus tard des aiguilles d’os, prouvent que les hommes d’autrefois se donnaient tous les moyens pour la conception de vêtement en bonne et due forme.

Lire également : Pourquoi acheter un legging sport ?

Par ailleurs, les peaux d’animaux étaient aussi adoptées en raison de leur capacité à procurer de la chaleur. Ainsi, ceux qui étaient confrontés à un climat rude en fraîcheur se réfugient dans ces vêtements. Belle preuve, pour se protéger des fortes tempêtes de neige, les chasseurs esquimaux optaient pour des vêtements en peau de caribou, de glouton, d’eider, etc. De plus, ils se munissent de bottes fabriquées avec de la peau de phoque.

A découvrir également : Où disparaissent les chaussettes ?

Les vêtements en tissu

Une fois l’époque des vêtements en peaux d’animaux révolue, le monde a connu l’émergence des vêtements en tissu. En effet, ces derniers pouvaient jouer parfaitement le rôle des peaux d’animaux et bien plus. Ainsi, au moyen-âge on pouvait voir les hommes portés des tuniques appelées à l’époque des cyclas. Il ne s’agissait que d’un bout de tissu sous forme rectangulaire disposant une issue qui sert de passage pour la tête. Au fil des années, ce vêtement a été modifié pour en faire une tunique plus longue, sans manche et avec des côtés cousus.

De même, on pouvait constater des vêtements portant le nom de surcot dans les habitudes vestimentaires au moyen-âge. Ceux-ci ne sont rien d’autres que des tuniques courtes disposant une ceinture. On pouvait retrouver les modèles de ces tuniques en manches longues tout comme en manches courtes.

En somme, la mode vestimentaire a connu un long chemin dès sa naissance jusqu’à nos jours. Partis d’un simple moyen de protection contre les intempéries, les vêtements sont devenus aujourd’hui un réel accessoire de beauté.

Partager :